Le gouvernement vénézuélien inflige une amende à General Motors

Le gouvernement vénézuélien a décidé d'infliger une amende de 500 000 bolivars (59 220 euros) à General Motors, après avoir constaté que le constructeur commercialisait des véhicules et des pièces détachées à des tarifs exorbitants, a annoncé le ministre des Industries Ricardo Menendez. (AFP 19/11/13)

Frédérique Payneau