Le gouvernement thaïlandais envisage de relancer son programme "Eco-Car"

Le gouvernement thaïlandais envisage de relancer le programme "Eco-Car" afin d'attirer de nouveaux investisseurs. Le programme "Eco-Car" a permis à la Thaïlande de porter sa production à 2 millions d'unités l'an passé et le gouvernement voudrait désormais atteindre les 3 millions d'unités d'ici à 2017. Ford, Mazda, Hyundai et Volkswagen, notamment, pourraient adhérer à cette seconde édition du programme "Eco-Car", rejoignant ainsi Honda, Nissan et Suzuki, qui avaient pour leur part adhéré à la première édition.

Le projet gouvernemental "Eco-car" a été officiellement lancé le 15 juin 2007. Il était assorti d’un paquet de mesures fiscales, comme l’exemption des droits de douane sur les machines et équipements, l’exonération de l’impôt sur les sociétés pendant huit ans, la réduction tarifaire sur les matières importées à 90 % pendant deux ans et la réduction des droits d’accises à 17 %. En contrepartie, les constructeurs devaient s'engager à produire au moins 100 000 voitures par an à l’issue de la cinquième année d’exploitation. Les véhicules devaient par ailleurs obéir aux normes EURO 4 (consommation n’excédant pas 5 l/100km, émissions de CO2 inférieures à 120 g/km, respect des normes de sécurité UNECE 94 et 95). (BANGKOK POST 27/3/13)

Juliette Rodrigues