Le gouvernement russe travaille sur d'importantes subventions à l'automobile

Le gouvernement russe travaille sur d'importantes subventions à l'industrie automobile afin de compenser l'application aux constructeurs locaux d'une nouvelle taxe sur le recyclage. Cette taxe ne s'applique actuellement qu'aux véhicules importés, ce qui a poussé l'UE à saisir l'Organisation mondiale du commerce (OMC). La chambre basse du Parlement a déjà voté son élargissement aux producteurs russes à partir du 1er janvier 2014.

Afin de compenser ce surcoût pour les constructeurs, déjà fragilisés par le repli des ventes en Russie ces derniers mois, le ministère de l'Industrie a préparé un projet de mécanisme de subventions, selon les quotidiens Vedomosti, Izvestia et Kommersant. Il s'agit d'aider les industriels russes et étrangers implantés en Russie à produire des véhicules moins polluants et à soutenir l'emploi.

Les estimations varient sur le montant total de ces subventions, qui doivent encore être validées par le gouvernement, mais le budget fédéral prévoit un soutien pouvant atteindre environ 100 milliards de roubles (2,3 milliards d'euros) l'année prochaine.

Le marché automobile russe est devenu l'an dernier le deuxième en Europe derrière l'Allemagne avec 2,9 millions de véhicules vendus, un record, mais il subit cette année un fort repli. (AFP 25/10/13)

Juliette Rodrigues