Le gouvernement russe envisage des mesures pour réduire l'impact de la volatilité du rouble

Le gouvernement russe envisage d'introduire des mesures permettant de réduire les risques induits par la volatilité du rouble pour les constructeurs étrangers ayant localisé leur production.

L'initiative du gouvernement russe fait suite à la décision de General Motors de fermer son usine russe et de retirer la marque Opel de ce marché. Les mesures pourraient être approuvées d'ici à la fin de deuxième trimestre de l'année ou au début du troisième.

Les constructeurs étrangers ont été contraints d'augmenter leurs prix en Russie de près de 20 % cette année afin de pallier la chute du rouble. En dépit de cette hausse, ils peuvent perdre jusqu'à 2 000 dollars par véhicule vendu, souligne la Fédération des concessionnaires en Russie.

Les ventes de voitures en Russie ont chuté de 42,5 % au mois de mars. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 5/5/15)

Juliette Rodrigues