Le gouvernement n’envisage pas une vente d’actions Renault

Le gouvernement n’envisage pas de céder des actions Orange ou Renault, a déclaré le ministre le l’Economie Emmanuel Macron, le 16 octobre sur France Inter. « Notre volonté n’est pas de réduire nos participations dans ces deux entreprises », a-t-il souligné. (L'Agefi)

Alexandra Frutos