Le gouvernement municipal de Pékin a réduit son quota d'immatriculations de voitures neuves

Le gouvernement municipal de Pékin a réduit son quota d'immatriculations de voitures neuves. Il ne délivrera désormais que 150 000 plaques d'immatriculation par an, contre 250 000 jusqu'à présent.

Ce nouveau quota annuel sera appliqué durant 4 ans, afin de limiter à 600 000 le nombre de voitures neuves qui seront vendues dans la métropole entre 2014 et 2017. Les plaques d'immatriculation continueront à être attribuées via un système de loterie.

Le gouvernement municipal envisage toutefois d'augmenter le quota de plaques disponibles pour les voitures hybrides et électriques, de 20 000 plaques d'immatriculation par an en 2014 à 60 000 plaques par an en 2017. Ainsi, la proportion de véhicules verts devrait augmenter, représentant 40 % du quota total d'ici à 2017. (CHINA CAR TIMES, AUTOMOTIVE NEWS CHINA 5/11/13)

Par ailleurs, Pékin envisage également de limiter encore le nombre de ventes de voitures, en obligeant les futurs acheteurs à détenir un parking ou un emplacement de stationnement privé avant de pouvoir acquérir un véhicule. (CHINA CAR TIMES 6/11/13)

Cindy Lavrut