Le gouvernement municipal de Pékin va légaliser le covoiturage

Le gouvernement municipal de Pékin va légaliser le covoiturage, dans le but de diminuer le nombre de voitures circulant dans la métropole et ainsi réduire les embouteillages et la pollution.

Jusqu'à présent, l'autopartage était interdit sur l'ensemble du territoire chinois. Pékin sera la première ville à l'autoriser.

Le gouvernement municipal espère que 400 000 voitures seront retirées de la circulation grâce à la légalisation de l'autopartage. Cela permettrait une réduction des émissions de CO2 de 30 000 tonnes par an.

Pékin dispose d'un parc de véhicules pour particuliers de 5 millions d'unités. (AUTOMOTIVE NEWS CHINA 2/7/13)

Cindy Lavrut