Le gouvernement espagnol et l'Anfac travaillent sur une révision de la fiscalité automobile

José Vicente de los Mozos, président de Renault España, a déclaré que le gouvernement et l'Anfac (Association des constructeurs) travaillaient ensemble sur un nouveau projet de fiscalité pour l'automobile".

"La fiscalité automobile en Espagne est trop élevée et grève la vente de véhicules. Nous travaillons dans le sens d'une révision de ces taxes", a ajouté M. De Los Mozos. Le président de Renault España a en outre précisé que le gouvernement espagnol était "conscient du problème". (EL MUNDO 10/6/14)

Juliette Rodrigues