Le gouvernement devrait durcir le barème de bonus-malus automobile

Le gouvernement devrait durcir le barème de bonus-malus automobile en 2014 afin d'en réduire la facture, qui s'alourdit à mesure que les constructeurs produisent des véhicules moins polluants. Le malus, qui renchérit les véhicules les plus polluants, serait durci et son montant maximum passerait à 8 000 euros (contre 6 000 euros actuellement) pour un niveau d'émission de CO2 inférieur au seuil actuel. Ce relèvement pourrait rapporter 100 millions d'euros en 2014, estiment Les Echos.

Alexandra Frutos