Le gouvernement coréen va ouvrir une enquête sur des véhicules diesel de Mercedes

Le gouvernement coréen va ouvrir une enquête sur des véhicules diesel de Mercedes, dans le cadre de soupçons de manipulations des niveaux d'émissions.

A partir du mois d'août, le ministère coréen de l'Environnement conduira des inspections sur 48 modèles (différentes versions et variantes incluses) de Mercedes, dotés de moteurs diesel OM642 et OM651.

Au total, quelque 110 000 véhicules de la marque à l'étoile seraient dotés de ces moteurs en Corée du Sud.

L'institut national sur la recherche environnementale sera chargé des inspections. S'il prouve que le système de gestion des émissions des véhicules a été manipulé pour abaisser les niveaux d'émissions, le ministère pourra envisager de révoquer les homologations des véhicules affectés. En outre, Mercedes risquerait des amendes.

En 2015, la Corée du Sud avait déjà révoqué les autorisations d'immatriculation de 15 modèles des marques Audi et Volkswagen.

Daimler a réaffirmé qu'il coopérait avec les autorités coréennes. (KOREA HERALD 23/7/17)

Cindy Lavrut