Le gouvernement australien a entamé des pourparlers avec Holden

Le ministre australien de l'Industrie, Ian Macfarlane, a engagé des discussions avec Holden, afin de trouver une solution pour lui permettre de continuer à produire des véhicules dans le pays. La filiale locale de General Motors, qui a déjà obtenu 275 millions de dollars d'aides l'an dernier, demande des fonds supplémentaires pour développer et fabriquer deux nouvelles voitures.

M. Macfarlane a visité le 2 octobre l'usine d'assemblage de Holden à Elizabeth (près d'Adélaïde), et a lancé dans la foulée des pourparlers avec le patron du constructeur Mike Devereux, et le chef du gouvernement d'Australie du Sud Jay Weatherill. Il a averti General Motors que les négociations devraient durer quelque temps. Le ministre a expliqué que le gouvernement fédéral comptait poursuivre l'examen en cours des aides aux constructeurs par la Commission de la Productivité et qu'il avait également l'intention de tenir sa promesse électorale de réduire de 500 millions de dollars les aides allouées à la filière automobile. « Mon objectif est que des voitures australiennes continuent à être fabriquées ici pendant un siècle », a déclaré Macfarlane. Mais l'industrie doit devenir compétitive au niveau mondial et survivre sans aides gouvernementales, a-t-il ajouté. (GUARDIAN 2/10/13)

Frédérique Payneau