Le gouvernement américain envisage de relancer les systèmes d'anti-démarrage sans le port de la ceinture de sécurité

Le gouvernement américain envisage de relancer les systèmes d'anti-démarrage sans le port de la ceinture de sécurité. Dans les années 1970, une loi avait été votée afin d'éviter que cette technologie puisse être rendue obligatoire.

Une nouvelle loi, votée en 2012, a levé une partie des restrictions portant sur ces systèmes d'anti-démarrage.

La NHTSA (agence américaine en charge de la sécurité routière) va étudier l'efficacité de ces systèmes et entend se prononcer sur leur utilisation d'ici à 2015. (AUTOMOTIVE NEWS 29/8/13)

Cindy Lavrut