Le gouvernement américain accélère sa sortie du capital de General Motors

Le gouvernement américain accélère sa sortie du capital de General Motors. Il a vendu plus de 25 millions d'actions du constructeur par mois depuis le mois de mai et ne détient plus que 7,3 % de son capital. (Detroit News)

Frédérique Payneau