Le gouvernement américain a autorisé le Japon à rallier la future zone de libre-échange transpacifique

Le gouvernement américain a autorisé le Japon à rallier la future zone de libre-échange transpacifique, ce qui pourrait porter atteinte aux trois grands constructeurs américains (Chrysler, Ford et General Motors), tout en avantageant les constructeurs japonais. (Detroit News)

Cindy Lavrut