Le gouvernement allemand veut atteindre un réseau de 400 stations à hydrogène

Le gouvernement allemand veut atteindre un réseau de 400 stations à hydrogène pour recharger les voitures à piles à combustible d’ici à 2023. (contre 19 stations à l’heure actuelle).

Pour réaliser cet objectif, Daimler, les opérateurs de stations-service Total, Shell et OMV ainsi que les énergéticiens Linde et Air Liquide ont fondé ont une coentreprise baptisée H2 Mobility Deutschland.

Cette société conjointe prévoit un investissement de 400 millions d’euros au niveau fédéral et le gouvernement allemand prévoit de débloquer une enveloppe de 161 millions d'euros supplémentaires d'ici à 2018, pour la recherche dans ce domaine. (AUTOMOBILWOCHE 13/10/15)

Cindy Lavrut