Le gouvernement allemand veut aider Mercedes sur la question des réfrigérants

Le gouvernement allemand veut aider Mercedes sur la question des réfrigérants et a indiqué être en négociations avec la Commission européenne et notamment avec les autorités françaises à ce sujet. En effet, la France a décidé de suspendre les immatriculations des modèles Mercedes n'utilisant pas le réfrigérant préconisé par la Commission européenne (cf. revue de presse du 8/7/13). La suspension des immatriculations des Classe A, Classe B et Classe SL en France pourrait représenter une perte de 30 000 ventes pour Mercedes. (AUTOMOBILWOCHE 12/7/13, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG 13/7/13)

Cindy Lavrut