Le gouvernement allemand va créer un organisme pour mesurer les émissions des véhicules

Le Ministre allemand des Transports Alexander Dobrindt a annoncé la création d’un organisme chargé de mesurer la consommation et les émissions des véhicules, près de deux ans après l’éclatement du scandale des moteurs truqués de Volkswagen. L'objectif de cet organisme est d'offrir « plus de transparence et de fiabilité » aux consommateurs, en réponse aux différences flagrantes entre les résultats des tests de consommation réalisés pour l'homologation d'un véhicule et la consommation en conditions réelle.M. Dobrindt a précisé que l'industrie automobile financera cet organisme, qui sera doté d'un financement annuel de deux millions d'euros. Outre la consommation des véhicules, leurs émissions de CO2 et de NOx seront épluchées. Les tests qui seront effectués par ce nouvel organisme viendront compléter ceux réalisés actuellement par le KBA (Office fédéral des Transports), dans le cadre de la procédure d'homologation des véhicules. L'efficacité de ces tests a été remise en question après la révélation de l'affaire Volkswagen.En outre, de nouvelles normes européennes, basées sur un cycle d'homologation (le WLTP) et sur des tests en conditions réelles d'utilisation (RDE), doivent entrer en vigueur en septembre. De ce fait, les écarts entre les valeurs lors de tests et les valeurs réelles à l'utilisation devraient être réduits.Le nouvel organisme visera à donner une fourchette d'émissions et de consommation calculée en tenant compte d'éléments tels que le style de conduite, l'utilisation de la climatisation, etc.L'organisme devrait tester environ 70 modèles par an. (AFP, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 27/6/17)

Cindy Lavrut