Le gouvernement allemand envisage d'accorder plus de pouvoir aux organismes de contrôle technique

Suite au scandale Volkswagen, le gouvernement allemand envisage d’accorder plus de pouvoir aux organismes de contrôle technique, en particulier aux organismes indépendants, selon un porte-parole du Ministère allemand des Transports.Ces déclarations sont une réponse aux critiques de l'organisme de contrôle technique TÜV, qui accusait le gouvernement de l'avoir empêché de contrôler les logiciels de gestion des moteurs, sous la pression de l'industrie automobile allemande (cf. revue de presse du 23/11/15). (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 24/11/15)

Cindy Lavrut