Le gouvernement allemand aurait été au courant de possibles manipulations des tests anti-pollution

Selon le parti « Die Grünen » (les Verts), le gouvernement allemand aurait été au courant qu'il était possible que certains constructeurs aient manipulé les résultats des tests anti-pollution. En effet, le parti écologiste aurait souligné la différence entre les émissions enregistrées lors de ces tests et les émissions réelles. (Frankfurter Allgemeine Zeitung)

Cindy Lavrut