Le gouvernement allemand a adopté hier son projet de loi visant à introduire une vignette automobile

Le gouvernement allemand a adopté hier son projet de loi visant à introduire une vignette automobile, en guise de péage autoroutier pour les voitures particulières. En adoptant ce projet de loi, le gouvernement allemand ignore les réserves de la Commission Européenne, qui estime cette vignette contraire au droit européen.

En effet, les automobilistes allemands verront l'achat de cette vignette compensé par l'exemption de l'actuelle taxe automobile. La mise en place de la vignette ne représentera donc un surcoût que pour les automobilistes étrangers.

Par ailleurs, le nom officiel de la vignette est « prélèvement pour les infrastructures ». Cette taxe devrait rapporter 3,7 milliards d'euros par an.

La Commissaire européenne aux Transports, Violeta Bulc a envoyé une lettre au ministre allemand des Transports, Alexander Dobrindt, pour le mettre en garde contre une loi qui semble être « une entorse aux traités européens ».

Le projet de loi doit encore être voté au Parlement allemand, mais des voix s'élèvent contre ce projet au sein même de la coalition au pouvoir.

Si le projet de loi est validé par le Parlement, le péage autoroutier sous forme de vignette sera mis en place en 2016. (AUTOMOBILWOCHE 17/12/14, ECHOS 18/12/14)

Cindy Lavrut