Le conseil de surveillance de VW va tenir une deuxième réunion de crise

Le conseil de surveillance de Volkswagen va tenir une deuxième réunion de crise ce mercredi.De plus, Matthias Müller, nouveau président du groupe allemand, a indiqué qu'il informerait les salariés de VW des détails de l'affaire ainsi que de ses conséquences, après s'en être entretenu avec les dirigeants du groupe lundi. Le président du comité d'entreprise de Volkswagen, Bernd Osterloh, estime que le scandale ne devrait pour l'instant pas avoir de conséquences sur les emplois.En revanche, les ventes de Volkswagen risquent de souffrir de cette affaire, qui a nettement écorné l'image de marque du constructeur allemand. Néanmoins, les conséquences en termes de ventes restent encore difficiles à mesurer. En termes de capitalisation, l'action Volkswagen, qui avait déjà perdu près de 35 % la semaine dernière, a continué à baisser lundi, en repli de 6,06 %.Par ailleurs, M. Müller a de nouveau indiqué que cette affaire était une « crise historique » et « la plus grande mise à l'épreuve » qu'aura traversé le groupe VW. Il a déclaré qu'un tel scandale nécessitait une explication conséquente et sans détour, avec une « transparence maximale ». (AFP 28 et 29/9/15, AUTOMOBILWOCHE, SPIEGEL 28/9/15, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG 29/9/15)

Cindy Lavrut