Le comité pour la fiscalité écologique s’est réuni le 13 juin

Le comité pour la fiscalité écologique (CFE) s’est réuni le 13 juin pour aborder deux sujets très sensibles : la possibilité d'introduire dès 2014 une composante carbone dans les taxes sur l'énergie - une première depuis la tentative avortée de « taxe carbone » en 2009 - et la façon de réduire l'écart fiscal entre le gazole et l’essence. Le président de ce comité, l'économiste du climat Christian de Perthuis, n’a finalement pas soumis au vote son scénario préconisant l’introduction d’une composante carbone dans les taxes sur l’énergie et l’alignement de la fiscalité du gazole sur celle de l’essence (cf. revue de presse du 11/6/13).

La sénatrice UMP Fabienne Keller, membre du comité, a quant à elle déclaré que les propositions sur le gazole représentaient une menace pour l'emploi dans le secteur automobile : « Nos constructeurs d’automobiles français sont très centrés sur les moteurs diesel [...]. Aucune mesure n'est aujourd'hui proposée pour [les] accompagner », a-t-elle souligné dans un communiqué. (AFP 13/6/13, ECHOS 14/6/13)

Alexandra Frutos