Le comité d'entreprise de MAN s'oppose à la cession de Renk

Le comité d’entreprise de MAN s’oppose à la cession de Renk. Des informations laissaient entendre que le groupe Volkswagen envisageait de céder ce fabricant de transmissions détenu par la marque de poids lourds (cf. analyse de presse du 18/7/17).

« La vente de Renk n'est pas à l'ordre du jour », a déclaré le président du comité d'entreprise de MAN, Saki Stimoniaris.

MAN détient une participation de 76 % dans Renk. La maison-mère remet actuellement en question la pertinence de ses participations dans diverses entreprises, afin de couvrir les frais qui découlent du scandale des moteurs truqués. (AUTOMOBILWOCHE 18/7/17)

Cindy Lavrut