Le chiffre d’affaires de Plastic Omnium a progressé de 6,6 % en 2013

Le chiffre d’affaires de Plastic Omnium a progressé de 6,6 % en 2013, à 5,1 milliards d'euros (+ 9,2 % à périmètre et taux de change constants), tiré par son dynamisme en Europe de l'Ouest (hors France) et en Amérique du Nord, qui a compensé un repli d'activité dans l'Hexagone. « Le développement du groupe continue d'être fort en Asie, en Amérique du Nord et du Sud, porté par le dynamisme de la production automobile et par les investissements industriels réalisés sur ces deux zones », souligne l’équipementier dans un communiqué. « La croissance s'est poursuivie à un rythme soutenu au second semestre 2013, avec une progression de 5,8 % et de 10 % à taux de change et périmètre constants », détaille-t-il, se félicitant d'enregistrer « une nouvelle croissance supérieure à celle de la production automobile mondiale (+ 3,5 % en 2013) ».

Seul le marché français a enregistré une baisse du chiffre d'affaires de 2 %, à 727,9 millions d'euros, alors qu'à l'inverse l'Europe de l'Ouest (hors France) a connu la plus forte progression par zones (+ 12,9 % à 1,43 milliard d'euros).

La zone Amérique du Nord a représenté une croissance de 4,8 % (+ 8,1 % à périmètre et taux de change constants), à 1,37 milliard d'euros. Aux Etats-Unis, le groupe a inauguré l'an dernier sa plus importante usine de systèmes à carburant, capable de livrer 2 millions d'unités par an.

En Asie, le groupe français a enregistré en 2013 une croissance de 5,5 % (+ 8,7 % à périmètre et taux de change constants), avec un chiffre d'affaires de 805 millions d'euros.

Plastic Omnium explique ses bons résultats globaux grâce à « une stratégie axée sur le leadership technologique et le renforcement du dispositif industriel dans les pays à forte croissance ». Le groupe a ainsi ouvert deux centres de recherche et développement en 2013 en Slovaquie et en Chine ; il en compte désormais quatorze dans le monde. Son centre de R&D mondial pour ses activités de réservoirs à essence-systèmes à carburant ouvrira par ailleurs à Compiègne fin 2014.

Le chiffre d'affaires de l'autre division, Plastic Omnium Environnement, numéro un mondial des systèmes de conteneurs à déchets ménagers, a enregistré une croissance moins élevée en 2013, avec une progression de seulement 1,3 %, à 469 millions d'euros. (AFP, ECHOS 23/1/14)

Alexandra Frutos