Le chiffre d’affaires de Montupet a progressé de 8 % au premier trimestre

Montupet, spécialisé dans les pièces de fonderie en aluminium pour l'automobile, a enregistré au premier trimestre une hausse de 8 % de son chiffre d'affaires, à 132,2 millions d'euros, tirée par le dynamisme de ses activités dans les zones de production à bas prix. Les usines au Mexique (chiffre d'affaires en hausse de 29,1 %, à 11,9 millions d'euros), où le groupe a démarré des productions pour General Motors en Chine et en Corée du Sud, et en Bulgarie (+ 12 %, à 27,7 millions d'euros), ont porté la croissance du groupe français.

En France, qui reste son principal marché avec un chiffre d’affaires trimestriel de 40,4 millions d'euros, la hausse s'est établie à 4,7 %. Au Royaume-Uni, l'activité a crû de 7,4 %, portant le chiffre d'affaires à 36,3 millions d'euros. En Espagne, où le groupe gère une fonderie, l'activité a reculé de 1,2 %, à 16 millions d'euros.

« Les niveaux de production du mois d'avril permettent d'anticiper l'accélération de la croissance au deuxième trimestre », indique MGI Coutier dans un communiqué. « Pour l'ensemble de l'année 2015, le groupe, fort d'un solide carnet de commandes et d'un environnement macro-économique favorable, est conforté dans ses objectifs de croissance de son activité et de ses marges », ajoute la société.

Montupet met notamment en exergue la reprise du marché automobile européen, la baisse du coût de l'énergie, ainsi que l'évolution favorable des taux de change et des taux d'intérêt. (AFP 12/5/15)

Alexandra Frutos