Le budget de l’automobiliste français en 2012

L’Automobile-Club vient de publier la dernière édition du « Budget de l’automobiliste français » (juin 2013), qui indique que le budget d’un conducteur possédant une voiture à essence (en l’occurrence une Renault Clio III TCe Express Clim de 1,2 l et 103 ch à cinq portes) s’est élevé à 6 049 euros l’an dernier (+ 1,2 %) et celui d’un automobiliste ayant une voiture diesel (Peugeot 308 HDi Access FAP de 1,6 l et 92 ch à cinq portes) à 7 991 euros (+ 4,4 %), dans une économie ayant connu une inflation de 2 %. Leur budget a augmenté alors qu’ils ont réduit leur kilométrage, de 3 % et 0,7 % respectivement.

« Quasiment tous les postes du budget (carburant, assurance, péages, réparations) ont augmenté plus que l'inflation », a déclaré le président de l'ACA, Didier Bollecker, au cours d'une conférence de presse. Il est toutefois à noter que la hausse des prix des pièces de rechange a été limitée (+ 1,7 % pour la Clio et + 1,42 % pour la 308)

Sur 100 euros de budget automobile utilisé en 2012, il y a eu 24 euros de taxes sur la 308 diesel et 25 euros sur la Clio à essence. A titre de comparaison, pour la très grande majorité des produits et services, il y a 16 euros de taxes dans 100 euros d’achat, souligne l’association.

Dans ce contexte, l’ACA s’oppose au projet d’alignement de la fiscalité du gazole sur celle de l’essence, envisagé par le gouvernement après 2014. « Une telle initiative serait une erreur considérable, car cela reviendrait à prélever plus de 8 milliards supplémentaires sur les 60 % d’automobilistes qui utilisent des moteurs diesel ? le prix du gazole à la pompe augmenterait d’environ 20 centimes par litre ? et ferait chuter la valeur de revente de leur véhicule », calcule M. Bollecker, qui préconise à l’inverse d’aligner la fiscalité sur celle du gazole, ce qui permettrait « d’augmenter le pouvoir d’achat ». (COMMUNIQUE DE PRESSE AUTOMOBILE CLUB 5/6/12, ECHOS, TRIBUNE, FIGARO, PARISIEN 5/6/13)

Alexandra Frutos