Le budget bonus-malus est resté bénéficiaire en novembre

Le montant moyen du malus sur les immatriculations de novembre (22 518 unités) a progressé de 43 %, pour s’établir à 985 euros (contre 688 euros en novembre 2013). Cette hausse a permis d’en accroître les recettes (+ 12 %), malgré la baisse du nombre de véhicules soumis au malus (- 22 %, à 22 518 immatriculations). Le malus a ainsi rapporté en novembre 22 millions d’euros, dont 4 millions sur la catégorie supérieure des véhicules émettant plus de 200 g de CO2/km, soumise à un malus de 8 000 euros (avec 508 véhicules).

Sur la même période, les dépenses consacrées au bonus se sont établies autour de 20 millions d’euros, avec 8 millions d’euros pour les véhicules électriques (911 VP et 357 VUL). Si l’on retient un montant moyen de 2 500 euros pour les véhicules hybrides (pour un plafond à 3 300 euros, et un minimum à 1 650 euros), le budget consacré au soutien des véhicules hybrides a été de 9,5 millions d’euros.

En novembre, comme depuis le début de l’année, le solde dépenses-recettes est resté positif avec un surplus de 2,4 millions d’euros. (AUTOACTU.COM 8/12/14)

Alexandra Frutos