Le bilan définitif de la Sécurité routière pour l'année 2013

Le bilan définitif de la Sécurité routière en France métropolitaine s'avère plutôt bon pour l'année 2013 : 3 268 personnes ont perdu la vie sur les routes, en baisse de 10,5 %. Cela constitue « le nombre de décès le plus faible enregistré depuis que les statistiques existent », indique le ministère de l'Intérieur dans un communiqué. Par rapport au bilan provisoire dévoilé en janvier dernier, le nombre de décès est passé de 3 250 à 3 268. On peut expliquer ce phénomène par le fait qu'est considérée comme tuée sur la route une personne qui décède dans les 30 jours qui ont suivi l'accident.

En revanche, le nombre de blessés enregistrés peut sembler étrange : 70 607 dans le bilan définitif, contre 70 821 au sein du provisoire, ce qui signifierait que des personnes qui ont été déclarées blessées par les forces de l'ordre ne l'étaient finalement pas. Il s'agit en tout cas d'une nouveauté dans les statistiques de la sécurité routière, du moins sur les deux dernières années. En 2011, le bilan provisoire faisait état de 80 945 blessés en remontées provisoires, et de 81 251 au définitif. Même logique en 2012, avec 75 636 blessés annoncés en janvier, et 75 851 dans le bilan final.

Le bilan définitif de la sécurité fait par ailleurs état d'une baisse des vitesses moyennes de 0,5 km/h, après une légère progression en 2012, mais confirme aussi une remontée de la vitesse moyenne pratiquée sur autoroute, avec 120,5 km/h, contre 115 km/h un an auparavant. (LARGUS.FR 30/5/14)

Alexandra Frutos