Le bénéfice net trimestriel de General Motors a baissé de 19 %

General Motors a dégagé au deuxième trimestre un bénéfice net de 1,2 milliard de dollars, en baisse de 19 %, malgré de meilleurs résultats en Amérique du Nord, en Europe et en Amérique latine. Des éléments exceptionnels ont grevé le résultat à hauteur de 200 millions de dollars. Le bénéfice avant intérêts et impôts, hors éléments exceptionnels, ressort à 2,3 milliards de dollars, en hausse de 7 %. Le chiffre d'affaires a augmenté de 4 % sur le trimestre, à 39,1 milliards de dollars.

« Nous avons continué à réaliser de bonnes performances sur les deux marchés les plus importants dans le monde, les Etats-Unis et la Chine. Nous avons également encore fait des progrès en Europe », a souligné Dan Akerson, président de GM. Il a ajouté que le constructeur profitait de l'introduction de modèles nouveaux et restylés.

General Motors a engrangé sur le trimestre un bénéfice avant intérêts et impôts de 2 milliards de dollars en Amérique du Nord, en hausse de 4 %. Il a ramené sa perte en Europe de 394 millions de dollars à 110 millions et a plus que triplé son bénéfice en Amérique du Sud, à 54 millions de dollars (contre 16 millions un an plus tôt). En revanche, le bénéfice de la division GMIO, qui inclut la Chine, l'Asie du Sud-Est, l'Australie, la Russie et d'autres marchés, a baissé de 64 %, à 228 millions de dollars. Le bénéfice a augmenté en Chine, mais des pressions sur les prix consécutives à la baisse du yen, principalement en Asie du Sud-Est et en Australie, ont pesé sur les résultats, a expliqué Dan Ammann, directeur financier du constructeur.

Le bénéfice de la division de financement GM Financial a par ailleurs augmenté de 17 % au deuxième trimestre, à 254 millions de dollars. (AUTOMOTIVE NEWS, FREEP.COM, AFP 25/7/13)

Frédérique Payneau