Le bénéfice net de Valeo a bondi de 31,3 % au premier semestre

Valeo a dégagé un bénéfice net en hausse de 31,3 % au premier semestre de 2015, à 344 millions d'euros. En tenant compte d'une nouvelle norme comptable, la croissance du résultat net est de 4,7 %. Le chiffre d'affaires du groupe pour les six premiers mois de l’année a progressé de 15 %, à 7,3 milliards d'euros. Les variations de taux de change ont eu un impact positif, de 8,5 %, « en raison principalement de la dépréciation de l'euro face au dollar et au yuan », explique Valeo dans un communiqué.

L’équipementier table désormais sur un taux de marge opérationnelle « supérieur », et non plus « légèrement supérieur » à celui de 2014, qui s'établissait à 7,2 %. Le groupe pense également, pour l'année complète, faire mieux que les 7,4 % de marge opérationnelle réalisés au premier semestre et précise que sa marge opérationnelle est en hausse de 23 %, à 538 millions d'euros.

Valeo anticipe également, pour l'année 2015, « une croissance supérieure à celle du marché dans les principales régions de production, y compris en Chine », où la croissance de la production automobile a ralenti ce semestre. Il fonde ses prévisions sur « une hausse de la production automobile mondiale entre 2 % et 3 % », dont 4 % à 5 % en Europe hors Russie, ainsi qu'en Chine. La production automobile sur le premier semestre est en hausse de 1,2 % par rapport à la même période l'an passé.

La « première monte » a représenté 87 % du chiffre d'affaires total, soit 6,3 millions d'euros, en hausse de 16 % (+ 7 % à périmètre et taux de change constants). Le marché du remplacement, qui a représenté 11 % du chiffre d'affaires total, est en croissance de 8 % (+ 2 % à périmètre et taux de change constants).

La croissance du chiffre d'affaires en première monte a été particulièrement dynamique en Europe-Afrique, où le groupe a réalisé plus de la moitié de son chiffre d'affaires, avec une croissance de 10 %, à 2,8 milliards d'euros. En Chine, la croissance s’est également établie à 10 % et le chiffre d'affaires première monte a atteint 615 millions d'euros. En revanche, le groupe a connu une forte baisse en Amérique du Sud (- 13 %), à 187 millions d'euros.

Les prises de commandes se sont inscrites en hausse de 18 %, à 10,7 milliards d'euros. L'Ebitda (excédent brut d'exploitation) a quant à lui augmenté de 24 %, à 913 millions d'euros. (AFP 27/7/15)

Alexandra Frutos