Le bénéfice net de Valeo a bondi de 38 % au premier semestre

Valeo a dégagé un bénéfice net semestriel de 262 millions d'euros, en hausse de 38 %, sur un chiffre d'affaires de 6,3 milliards d'euros, en progression de 7 %. L’équipementier, qui tablait jusqu'ici sur un taux de marge opérationnelle « légèrement supérieur » à celui de 2013 (6,6 %), a indiqué viser désormais un taux « un peu supérieur à 7 % ».

Sur les six premiers mois de l’année, les prises de commandes ont enregistré une forte hausse de 25 %, à 9,1 milliards d'euros. Cette progression souligne « le potentiel extrêmement fort de croissance du groupe », a estimé son président Jacques Aschenbroich, lors d'une conférence téléphonique avec les agents financiers. Les prises de commandes sont réparties entre l'Asie (41 %, la Chine seule représentant 27 % des commandes mondiales), l'Europe (40 %) et le reste du monde, les « innovations représentant 30 % du niveau global des prises de commandes », a précisé Valeo dans un communiqué.

La production automobile mondiale du groupe a progressé de 4 %, alors que la production en Amérique du Sud a subi une forte baisse (- 17 %). Cette baisse a été « compensée » par le « dynamisme de la production en Chine (+ 11 %) » et par la « reprise du marché en Europe (+ 4 %) », a affirmé M. Aschenbroich. Le groupe a également fait valoir la « poursuite de la croissance en Amérique du Nord (+ 3 %) » évoquée dans le communiqué.

L'endettement financier net de Valeo était de 525 millions d'euros à la fin du mois de juin, contre 351 millions d'euros fin décembre 2013 et 446 millions d'euros fin juin 2013. (AFP 24/7/14, ECHOS, FIGARO 25/7/14)

Alexandra Frutos