Le bénéfice net de Montupet a bondi de 36 % en 2014

Le bénéfice net de Montupet a bondi de 36 % en 2014, à 45,3 millions d'euros. Le résultat opérationnel a lui aussi progressé de 29,9 %, à 57,6 millions d'euros (contre 44,3 millions l'année précédente), et la marge opérationnelle a atteint 12,7 % contre 10,5 % en 2013. Ce « niveau historique de rentabilité », comme le qualifie le président Stéphane Magnan dans un communiqué, « conforte [les] ambitions de développement alliant progression d'activité et croissance des résultats » du spécialiste des pièces de fonderie en aluminium.

« Nos axes stratégiques demeurent inchangés et s'appuient sur le développement des sites de production en zones low cost, l'amélioration de la productivité des usines historiques et le renforcement de nos parts de marché qui passe par la conquête de nouveaux clients », ajoute le dirigeant, qui aborde l'exercice « avec confiance ».

Montupet précise par ailleurs le montant de son chiffre d'affaires, qui dépasse légèrement le chiffre déjà publié pour s’établir à 451,8 millions d'euros (+ 7,4 %). Sur l'exercice, le groupe a réalisé 56,7 millions d'euros d'investissements dans des capacités de production et dans la modernisation des infrastructures existantes. Son endettement net a légèrement diminué, à 78,6 millions d'euros, contre 80,9 millions en 2013, et le ratio d'endettement a atteint 33 %.

Mettant en avant une visibilité « excellente » sur le carnet de commandes et un environnement macroéconomique « favorable » au niveau des taux de changes, du pétrole, du financement et de l'inflation, le groupe mise sur une nouvelle croissance en volumes et en rentabilité sur les prochaines années, et ce « dès 2015 ». (AFP 17/3/15)

Alexandra Frutos