Le bénéfice net de Chrysler a fortement baissé au premier trimestre

Chrysler a dégagé au premier trimestre un bénéfice net de 166 millions de dollars, en baisse de 65 %, sur un chiffre d'affaires de 15,4 milliards de dollars, en recul de 6 %.

Les livraisons mondiales de véhicules aux concessionnaires ont diminué de 5,4 %, à 574 000 unités, principalement en raison de l'arrêt de la production du Jeep Liberty, mais aussi du fait de « la faiblesse économique persistante en Europe et de restrictions à l'importation en Amérique latine ». Le constructeur a toutefois enregistré une hausse de 8 % de ses ventes dans le monde sur le trimestre, à 563 000 unités, grâce notamment aux Etats-Unis, où ses ventes ont progressé de 12 %.

Les résultats du trimestre ont été grevés par les coûts liés au lancement de nouveaux modèles et le lancement moins rapide que prévu du nouveau pick-up Ram et du Jeep Grand Cherokee remodelé qui comptent parmi les modèles les plus rentables de Chrysler, a indiqué Sergio Marchionne, président du constructeur.

Malgré ces résultats trimestriels peu glorieux, Chrysler prévoit toujours d'atteindre les objectifs qu'il s'est fixés pour l'ensemble de l'année, à savoir livrer entre 2,6 et 2,7 millions de véhicules et réaliser un bénéfice net d'environ 2,2 milliards de dollars pour un chiffre d'affaires de 72 à 75 milliards de dollars. Il faudra toutefois pour cela que le lancement du nouveau Jeep Cherokee se passe parfaitement bien, a souligné M. Marchionne. (AUTOMOTIVE NEWS, AFP 29/4/13, DETROIT NEWS 30/4/13)

Frédérique Payneau