Le bénéfice net de Bridgestone est resté stable au premier trimestre de 2015

Bridgestone a dégagé un bénéfice net stable au premier trimestre de 2015, traduisant un net ralentissement après le bond de près de 50 % enregistré en 2014. Entre le 1er janvier et le 31 mars, le principal manufacturier japonais a dégagé un profit de 71,59 milliards de yens (530 millions d'euros), contre 71,96 un an plus tôt. Son bénéfice opérationnel s'est légèrement effrité, à 116,2 milliards de yens.

Bridgestone, gros consommateur d'hydrocarbures, a été fortement avantagé par la baisse des cours du pétrole, ainsi que par des effets de change favorables (dépréciation du yen). Mais il a pâti dans le même temps de dépenses générales et administratives plus élevées et, surtout, de ventes en baisse, d'où ces résultats mitigés.

Le manufacturier a particulièrement souffert au Japon, où ses affaires ont subi le contrecoup de la ruée de l'an passé, en amont d'un relèvement de la taxe sur la consommation de 5 % à 8 % début avril 2014. Dans l'Archipel, « les ventes en unités de pneumatiques pour voitures de tourisme et camionnettes, de même que pour camions et bus, ont reculé de manière significative comparé au premier trimestre 2014 », explique Bridgestone. Le groupe a en revanche écoulé davantage de ses produits aux Etats-Unis, ainsi qu’en Europe. En Asie Pacifique, la même tendance positive a été observée, et en Chine le segment des pneus pour voitures et camionnettes s'est montré en forme. En revanche, ses ventes de pneus spéciaux pour engins de chantier et miniers ont stagné.

Au final, le chiffre d'affaires, aidé par les devises, est ressorti en petite hausse de 3,5 %, à 893,6 milliards de yens (6,7 milliards d'euros). Malgré « l'instabilité de certains marchés », Bridgestone maintient ses estimations annuelles. Il prévoit toujours un bénéfice net annuel de 319 milliards, soit une progression de 6 %, et un profit opérationnel de 519 milliards (+ 8,6 %), pour des recettes en hausse de 8 %, à 3. 980 milliards. (AFP 11/5/15)

Alexandra Frutos