Le bénéfice net de Bridgestone a reculé de 13,5 % sur neuf mois

Bridgestone a annoncé un recul de 13,5 % de son bénéfice net à l'issue des neuf premiers mois de l'exercice calendaire 2015, à 195,12 milliards de yens (1,45 milliard d'euros), et a abaissé sa prévision de résultat net annuel en raison d'une charge exceptionnelle. Le premier manufacturier japonais a en effet dû défalquer 42,3 milliards de yens hors comptes d'exploitation du fait de la sortie de la société Bridgestone Firestone Venezolana de ses comptes consolidés. Cela a fait chuter le résultat net alors même que les performances opérationnelles ont été meilleures qu'au cours de la même période de 2014.

Le chiffre d'affaires sur les trois premiers trimestres a en effet progressé de 5,7 % sur un an, à 2 817,3 milliards de yens, et le bénéfice opérationnel de 10,6 %, à 378,65 milliards de yens, grâce essentiellement à des ventes de pneus qui ont augmenté dans toutes les catégories de véhicules aux Etats-Unis et en Europe et en partie aussi en Chine, comme dans le reste de l'Asie. Au Japon, certains pneus de remplacement se sont moins vendus en début d'année par comparaison avec la ruée qui avait précédé la hausse de taxe sur la consommation en avril 2014.

Les recettes et le bénéfice d'exploitation de l'activité pilier des pneumatiques ont augmenté respectivement de 6 % et 11 %.

Les revenus et bénéfices tirés des autres activités (accessoires de golf, bicyclettes, etc.) ont aussi progressé, aidés par la hausse des devises face au yen.

Pour l'ensemble de l'exercice, Bridgestone n'escompte cependant plus qu'un bénéfice net de 285 milliards de yens, au lieu des 320 milliards précédemment espérés (du fait des dépréciations prises en compte au troisième trimestre), ce qui représentera un repli de 5,2 %. Il table en revanche toujours sur un bénéfice d'exploitation en hausse de 9,6 % pour l’année, à 524 milliards de yens, sur des revenus qui devraient progresser simultanément de 6,2 % à 3 900 milliards de yens (un total inchangé comparé à la prévision d'août). (AFP 9/11/15)

Alexandra Frutos