Le bénéfice de Nissan tiré par la baisse du yen et les bonnes performances aux Etats-Unis

Nissan a annoncé des résultats trimestriels meilleurs que prévu, grâce à la baisse du yen et aux bonnes performances réalisées aux Etats-Unis, qui ont permis de compenser les résultats mitigés en Chine.

Le constructeur a enregistré un bénéfice net de 82 milliards de yens (622 millions d'euros) sur les trois mois clos fin juin, en hausse de 14 %, pour un chiffre d'affaires de 2 233 milliards de yens (16,94 milliards d'euros), en progression de 17,8 %. Le bénéfice opérationnel a augmenté de 23 % sur le trimestre, à 108,1 milliards de yens (820,1 millions d'euros).

Nissan a écoulé 1,17 million de véhicules dans le monde entre avril et juin 2023, en baisse de 3,3 %, avec notamment un recul de 4,4 % au Japon, de 5,1 % en Europe (hors Russie), de 25,3 % en Russie, de 22,9 % en Amérique latine et de 15,1 % en Chine. En revanche, ses ventes ont augmenté de 20 % au Etats-Unis sur trois mois.

Carlos Ghosn, président de Nissan, a reconnu que le marché avait été "globalement tendu" entre avril et juin, mais s'est dit confiant dans la capacité de Nissan à atteindre ses objectifs annuels présentés il y a trois mois. Pour l'ensemble de l'exercice fiscal qui s'achèvera fin mars 2014, il prévoit un bénéfice net de 420 milliards de yens (3,18 milliards d'euros) en progrès de 23,1 %, pour un chiffre d'affaires de 10 370 milliards (78,67 milliards d'euros), en hausse de 18,7 % ; le bénéfice opérationnel devrait augmenter de 39 %, à 610 milliards de yens (4,62 milliards d'euros). (AFP, REUTERS, NIKKEI.COM, AUTOMOTIVE NEWS 25/7/13)

Juliette Rodrigues