Le VDA s'oppose à la proposition du gouvernement allemand de taxer le courant auto-produit

Matthias Wissmann, président du VDA (association de l'industrie automobile allemande), s'oppose à la proposition du gouvernement allemand de rendre obligatoire la taxe sur le courant que les entreprises produisent elles-mêmes. Il a comparé cette situation à un consommateur obligé de payer la TVA sur des produits qu'il aurait cultivés dans son propre jardin. M. Wissmann a en outre ajouté que les entreprises payaient déjà la taxe sur le courant qu'elles achètent aux énergéticiens. (AUTOMOBILWOCHE 29/1/14)

Cindy Lavrut