Le VDA estime qu'un « Brexit dur » impliquerait une délocalisation

Matthias Wissmann, président du VDA (association de l'industrie automobile allemande) estime qu'un « Brexit dur » (sortie du Royaume-Uni du marché unique européen, sans signature d'un nouvel accord commercial) impliquerait une délocalisation de l'industrie automobile britannique vers des pays d'Europe centrale et orientale, comme la Slovaquie et la Pologne. (Automotive News Europe)

Cindy Lavrut