Le VDA demande le soutien de la Chancelière dans le débat sur la réduction des émissions de CO2

Le président du VDA (association de l'industrie automobile allemande), Matthias Wissmann, a demandé le soutien de la Chancelière Angela Merkel dans le débat sur la réduction des émissions de CO2, estimant qu'un plafond des émissions à 95 g de CO2/km mettrait en danger le segment du haut de gamme allemand. (AFP)

Cindy Lavrut