Le Tribunal de Commerce de Poitiers devrait statuer le 31 juillet sur la seule offre de reprise de GM&S

Le Tribunal de Commerce de Poitiers a accordé le 24 juillet un nouveau sursis, d'une semaine, à l'équipementier automobile creusois en liquidation GM&S Industry et devrait statuer le 31 juillet sur la seule offre de reprise, partielle, qui conserverait 120 des 277 emplois. Le tribunal a indiqué que l'unique repreneur potentiel, le groupe d'emboutissage GMD, avait demandé à la juridiction un « court délai », les administrateurs judiciaires s'associant à cette demande. « Les conditions suspensives liées à l'offre ne sont pas levées », ont noté les magistrats, mais « des progrès substantiels sont en cours de négociation finale », a souligné le tribunal. « Il pourrait alors être statué soit sur l'absence d'offre de reprise si les conditions suspensives ne sont pas levées, soit sur la réalisation d'un plan de cession partielle dans le cadre de l'offre de GMD », a déclaré l'avocat du Comité d'entreprise de GM&S. (AFP 24/7/17)

Alexandra Frutos