Le Trésor américain va céder la majeure partie de sa participation dans Ally Financial

Le Trésor américain va réduire sa participation dans le capital d’Ally Financial, l’ancienne filiale de financement de General Motors qu’il avait sauvée de la faillite lors de la crise financière de 2008, à la faveur de son introduction en Bourse.

Selon le document adressé par Ally à la SEC, le gendarme américain de la Bourse, le Trésor prévoit de céder 95 millions d’actions de l’établissement financier sur les 177 millions encore en sa possession (à un prix unitaire compris entre 25 et 28 dollars), et 14,2 millions de plus en cas de forte demande. L’opération pourrait ramener la participation du gouvernement américain dans le capital d'Ally de 37 % actuellement à 14 %, et lui rapporter quelque 3 milliards de dollars. (AUTOMOTIVE NEWS, DETROIT NEWS, AFP 27/3/14)

Frédérique Payneau