Le Sénat demande une expertise sur les nouveaux moteurs diesel

Le 14 janvier, le Sénat a demandé la création d'une mission d'expertise indépendante, chargée d'évaluer les émissions des nouveaux moteurs diesel et leur impact sur l'environnement. Devant les sénateurs, PSA Peugeot Citroën a défendu la qualité des nouveaux véhicules diesel, équipés de filtres à particules « efficaces dans toutes les conditions d'utilisation » : « tout ce qu'on entend, c'est le problème du parc ancien, pas équipé de filtres à particules avant 2011 », a assuré Gilles Leborgne, directeur de la recherche et du développement du groupe. « On veut une commission d'experts indépendants qui vienne dans nos laboratoires vérifier nos résultats de conformité de production, nous serons à livre ouvert », a-t-il déclaré, évoquant aussi la généralisation d'une technologie réduisant les émissions de dioxyde d'azote (via de l'urée embarquée), sous la contrainte de la nouvelle norme de pollution européenne « Euro-6 ». (AFP 14/1/15, PARISIEN 15/1/15)

Alexandra Frutos