Le Salon international de l’Automobile d’Alger a ouvert ses portes le 18 mars

La 18ème édition du Salon international de l’Automobile d’Alger a été inaugurée le 18 mars. Le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdeslam Bouchouareb, a donné le coup d’envoi aux côtés de Mourad Oulmi, président de l’AC2A, l’association des concessionnaires. Le ministre a procédé à l’inauguration au niveau du stand de Renault, une façon de valoriser la Symbol, produite en Algérie. M. Bouchouareb a par la suite pris la pose parmi plusieurs modèles de la marque française, en commençant par la Symbol algérienne. Le Salon s’achèvera le 28 mars.

Guillaume Josselin, président de Renault Algérie, s’est dit « satisfait » des ventes enregistrées par la Symbol, qui sort de l’usine d’Oued Tlelat. 2 000 exemplaires du modèle ont été écoulés depuis l’inauguration du site en novembre 2014.

Le Salon réunit plus de 50 exposants, dont une trentaine de concessionnaires. Plus de 500 000 visiteurs sont attendus pour cette édition. D’après plusieurs sources, l’évènement génèrerait près de 30 % des ventes annuelles du marché algérien. Pour expliquer cette influence très significative, il faut savoir que les exposants proposent des remises exceptionnelles très attractives, mais aussi des dispositifs de vente directe (chez Renault, par exemple, on peut repartir du Salon avec sa voiture neuve) et de nombreuses animations commerciales (Citroën organise ainsi un jeu-concours avec un C-Cactus à gagner). De son côté, Peugeot expose la nouvelle 508, ainsi que les Partner et Partner Tepee restylés, présentés en avant-première. DS est pour sa part présent avec la DS 5. (TSA-ALGERIE.COM, JOURNALAUTO.COM 18/3/15)

Alexandra Frutos