L'automobile occupe une place de choix au Salon de l'électronique de Las Vegas

Alors que les voitures basculent dans l’ère numérique, le CES (Consumer Electronics Show) de Las Vegas attire depuis quelques années un nombre croissant d’acteurs du secteur automobile qui y réservent désormais certaines de leurs annonces. L’édition 2014 de ce rendez-vous mondial consacré à l'innovation technologique en électronique grand public, s’est déroulée du 7 au 10 janvier, juste avant le Salon de l’automobile de Detroit qui débutera la semaine prochaine. Elle a attiré plus de 3 500 exposants. Presque tous les grands noms du secteur automobile y étaient présents.

Le Salon a été l’occasion de découvrir les dernières innovations en matière d’électronique embarquée et a donné lieu à une série d’annonces ouvrant la voie à un enrichissement des contenus et des services à bord des véhicules. Chevrolet avait ouvert le bal en annonçant à la veille de l’ouverture du CES qu’il proposerait en partenariat avec l’opérateur de téléphonie AT&T une connexion 4G en série dans plusieurs modèles de sa marque Chevrolet aux Etats-Unis dès cet été, la technologie devant être disponible sur la plupart de ses modèles de 2015 commercialisés aux Etats-Unis et au Canada. Audi s’est également associé avec AT&T pour offrir l'internet à haut débit.

Google a annoncé un partenariat avec quatre grands constructeurs - Audi, General Motors, Honda et Hyundai - et le fabricant de processeurs et cartes graphiques Nvidia, l’Open Automotive Alliance, qui a pour objectif d’intégrer son système d’exploitation pour mobiles et tablettes Android dans les voitures, mais aussi d’adapter ce système à l’automobile, afin de rendre la conduite « plus sûre, plus simple et plus agréable ». Les premières voitures équipées du système Android devraient être commercialisées d’ici à la fin de l’année, a indiqué le géant de l’internet, déjà présent depuis plusieurs années dans le secteur automobile avec son système de cartographie et de navigation Google Maps et le concept de voiture autonome Google Car. Attirés par les revenus potentiels de la voiture connectée et par les ventes de contenus associés, les géants de l’internet et de l'informatique cherchent à placer leurs systèmes d’exploitation dans l’habitacle des véhicules. Apple a signé en juin dernier un partenariat avec 12 constructeurs en vue d'intégrer son système iOS7 dans leurs véhicules. Ford a pour sa part annoncé au Salon qu’il organiserait en juin prochain à Dearborn une conférence mondiale de développeurs, sur le modèle des grand-messes organisées par Apple et Google, en vue de proposer de nouvelles applications via sa plateforme Ford Sync AppLink.

Parmi les innovations présentées par les constructeurs, Mercedes a présenté une technologie intégrant la montre connectée Peeble pour communiquer des informations au conducteur et piloter certaines fonctions du véhicule. Hyundai fait pour sa part évoluer son application d’infodivertissement existante BlueLink pour intégrer les lunettes connectées Google sur la nouvelle Genesis. PSA a quant à lui annoncé qu'il allait intégrer la plateforme logicielle Qeo, concue par Technicolor, pour développer des services liés à la voiture connectée. « Nous travaillons actuellement sur des offres commerciales de fonctionnalités avancées intégrant Qeo », qui permettront de « fournir des applications pour les terminaux personnels et la domotique dans les modèles actuels et futurs de PSA Peugeot Citroën », a indiqué Jean Marc Finot, directeur de la recherche, de l’innovation et des technologies avancées du constructeur.

Coté véhicules, Ford a présenté au CES le C-Max Solar Energi Concept, un prototype de voiture électrique dont le toit est équipé de panneaux solaires qui rechargent la batterie. Audi a dévoilé la Sport Quattro Laseright, une voiture concept dotée d'un système d'éclairage laser qui permet d'augmenter la portée d'éclairage à 500 mètres environ, ainsi qu’une A7 autonome. La première voiture de Formule E, la Spark-Renault SRT-01, a également été présentée au Salon de Las Vegas. Le modèle, capable d’atteindre une vitesse de 225 kilomètres/heure, disputera le championnat de Formule E qui doit débuter à Pékin en septembre.

Valeo figure parmi les quelque 90 entreprises françaises qui étaient présentes cette année au Salon de Las Vegas. Il participait pour la première fois à ce salon, où il a présenté trois technologies : l'Automated Valet Parking, qui transforme le véhicule en voiturier automatique ; la commande par le regard et les phares 100 % LED.

Frédérique Payneau