Le Royaume-Uni va investir dans son réseau routier et dans les véhicules à faibles émissions

Le budget présenté le 23 novembre par le Chancelier de l’Echiquier britannique Philip Hammond prévoit, entre autres mesures, un gel de la taxe sur le carburant et des investissements de 1,3 milliard de livres (1,53 milliard d'euros) dans le réseau routier et de 390 millions de livres (460 millions d'euros) pour les véhicules à faibles émissions, indique AUTOCAR (23/11/16).M. Hammond a également annoncé un investissement d'un milliard de livres (1,18 milliard d'euros) dans le numérique, afin que le Royaume-Uni soit un leader dans la connectivité 5G, ce qui devrait favoriser le développement des voitures connectées et autonomes.

Frédérique Payneau