Le Royaume-Uni réaffirme son ambition d'être un « leader » mondial dans les véhicules électriques et autonomes

Dans le discours qu’elle a prononcé pour l’ouverture de la session parlementaire au Royaume-Uni, le 21 juin, la reine d’Angleterre a annoncé que le gouvernement britannique introduirait une loi sur les véhicules autonomes et électriques qui « favorisera l’innovation et garantira que les nouvelles technologies de conduite autonome seront inventées, conçues et utilisées en toute sécurité au Royaume-Uni ».Le Royaume-Uni, qui a pour ambition d'être un « leader » mondial dans ces technologies d'avenir, veut créer les conditions favorables à leur développement et à leur adoption. Il prévoit ainsi d'étendre l'assurance automobile obligatoire aux véhicules autonomes, de viser le « zéro émission » pour la quasi-totalité des voitures et utilitaires légers à l'horizon 2050 ou encore d'exiger l'installation de bornes de recharge dans certains endroits. Le pays a confirmé son intention d'investir 200 millions de livres (228 millions d'euros) pour les véhicules autonomes et 600 millions de livres (684 millions d'euros) pour les véhicules à très faibles émissions. (AUTOCAR 21/6/17, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 22/6/17)

Frédérique Payneau