Le Royaume-Uni lance une enquête sur le système d'homologation des véhicules

Suite au scandale qui affecte le groupe Volkswagen, le Royaume-Uni lance une enquête sur le système d’homologation des véhicules dans l’Union Européenne.

Le Comité des Transports du Parlement britannique veut ainsi récolter des informations concernant l'efficacité des tests déterminant la puissance, la consommation, le niveau sonore ou encore les émissions des véhicules.

Ces tests sont réalisés par des agences nationales et le Royaume-Uni veut déterminer s'ils sont tous conformes aux normes européennes.

En effet, dans le système actuel, chacun des 28 pays de l'Union Européenne peut homologuer un véhicule. Une fois homologué dans un de ces pays, le véhicule est alors autorisé dans l'ensemble du marché européen.

Cela permettrait aux constructeurs de choisir dans quel pays ils homologuent leurs modèles, afin de bénéficier des tests de l'agence la plus clémente.

Le Comité des Transports britannique veut donc déterminer si la procédure de tests est réellement appropriée, d'autant que les niveaux d'émissions publiés et ceux enregistrés en conditions réelles peuvent différer. (REUTERS 16/11/15)

Cindy Lavrut