Le Plan PIVE ne suffira pas à sauver le secteur auto espagnol

Le ministre espagnol de l'Industrie José Manuel Soria a reconnu que le Plan PIVE (prime à la casse) n'était "pas suffisant et ne permettrait pas de sauver le secteur automobile en Espagne".

"Il faudrait un ensemble de mesures de la part des entreprises et du gouvernement ; l'innovation technologique doit être au centre de cette réflexion", a-t-il estimé. M. Soria se félicite de l'impact positif du Plan PIVE, tant sur la production que les ventes, mais juge nécessaire "une impulsion technologique pour accroître la compétitivité".

"Les associations du secteur doivent travailler en étroite collaboration avec le gouvernement pour rendre les techniques vertes compatibles avec la compétitivité", ajoute-t-il. (EL MUNDO 4/6/13)

Juliette Rodrigues