Le Plan MOVELE 2015 sera rétroactif au 1er janvier et ne concernera que les V.E.

Le Plan MOVELE (aides à l’achat de véhicules électriques) 2015 sera rétroactif au 1er janvier, concernera uniquement les véhicules électriques et son budget s'établira à 7 millions d'euros, avec la possibilité de le porter à 10 millions si les fonds s'épuisent trop rapidement.

Le programme devrait être approuvé au cours de la première quinzaine du mois de mars et ne concernera pas les autres technologies alternatives contrairement à ce qu'avait laissé entendre la secrétaire générale à l'Industrie Begoña Cristeto, au mois d'octobre.

Les constructeurs présents sur le segment du véhicule électrique en Espagne, notamment PSA Peugeot Citroën, Renault, BMW et Mitsubishi, avait demandé l’entrée en vigueur du Plan MOVELE 2015 dès le début du mois de janvier. Ils avaient également souhaité que l'enveloppe porte sur 20 millions d'euros (10 millions accordés au titre du Plan MOVELE 2014).

"Nous avons besoin de certitudes sur ce programme. C’est un segment qui a besoin de subventions, faute de quoi il chute. Nous devons lever toute ambiguïté sur les aides qui seront accordées", avait indiqué Luis Valerio, directeur du Véhicule Electrique de Renault en Espagne.

De fait, les ventes de véhicules électriques en Espagne se sont établies à 45 unités en janvier 2015 et la plupart correspondent à des commandes passées sous le Plan MOVELE 2014. Sur l'ensemble de 2014, les ventes de véhicules électriques en Espagne se sont établies à 1 385 unités. (TRIBUNA DE AUTOMOCION 4/2/15)

Juliette Rodrigues