Le Parquet veut faire annuler la vente aux enchères de Mia Electric

Le Parquet a introduit un référé devant le Tribunal de Commerce de Niort afin de faire annuler les effets de la vente aux enchères des actifs de Mia Electric, liquidé en mars dernier. L'audience doit se tenir aujourd’hui, a indiqué la procureure de Niort, Natacha Rateau. Le Parquet s'interroge en effet sur la société civile immobilière (SCI) « Les Roseaux », qui s'est portée acquéreur le 25 septembre du lot principal de cette vente aux enchères, comprenant les brevets, la marque et la ligne de production pour un montant de 1,3 million d'euros. Quelques heures après l’adjudication aux enchères, Michèle Boos, ex-présidente de la société Mia Electric qui employait 209 salariés à Cerizay (Deux-Sèvres), avait salué la « victoire » de l'un des actionnaires de sa nouvelle société « Mia Generation », installée depuis peu à Saint-Michel-Mont-Mercure dans le département voisin de la Vendée. (AFP 11/10/14)

Alexandra Frutos